Nos institutions publiques se sont édifiées sur les fondations philosophiques de la science et la raison. En ce début de XXIème siècle, elles se fissurent sous l’effet de l’effondrement de la croyance au Progrès, des catastrophes environnementales, ainsi que de la découverte progressive de l’incomplétude radicale des mathématiques, donc de toute science et par conséquent de toute modélisation.

institutionsLe texte prend comme point de départ les difficultés actuelles de la conduite des projets d’infrastructures autoroutières qui illustrent la paralysie des corps techniques de l’état, fleurons des institutions républicaines depuis 300 ans. Ces institutions qui ont incarné la toute-puissance de la technoscience et de la finance, se montrent dorénavant incapables d’inventer de nouvelles méthodes intégrant les contradictions dynamiques de la société. Le problème est structurellement insurmontable, nos institutions publiques s’essoufflent.
La thèse défendue dans ce livre consiste à affirmer que la croyance aveugle en la puissance opératoire de la science et de la raison non contradictoire, autrefois efficace, est désormais épuisée. Nos institutions publiques sont-elles réformables ? La réponse est ici négative. Basées sur la discrétion, la fragilité, la simplicité, l’ouverture, la solidarité, capables d’accueillir l’incertitude structurelle et structurante du quotidien, de nouvelles germinations au cœur de notre société sonnent le glas de la période historique de la Modernité et annoncent son basculement vers un monde plus ouvert, permettant de reprendre confiance en l’avenir. Leur émergence apparaît comme un mouvement inéluctable.
Olivier Frérot interroge ici les fondements de nos institutions publiques au croisement de plusieurs disciplines, la science, la technologie, la philosophie et l’économie. Au-delà de son expertise d’ingénieur nourrie de philosophie, il adopte le parti-pris du citoyen, qui dénonce les dérives de la suprématie de la techno-raison menaçant nos démocraties, et accueille les changements à la marge de notre société comme autant de signes qu’une ère nouvelle s’ouvre à nous.

Illustration: Annie Demongeot

Commander le livre

Nos institutions publiques à bout de souffle

Tarif : 12 € + 4 € forfaitaires de port.
252 Pages

Pour recevoir ce livre, remplissez le formulaire et envoyez un chèque libellé à l’ordre d’Olivier Frérot à l’adresse suivante :

Nos institutions publiques à bout de souffle
22 rue Émile Combes 69008 Lyon

La commande sera expédiée une fois le chèque reçu.

*Précisez les 2 ouvrages que vous souhaitez dans les remarques complémentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s