Foi, rites et institutions de la religion industrielle

Malgré son « apparence » calculatrice et rationnelle, l'industrie relève d'abord d'une foi et d'un culte issu du monothéisme. Citons Paul Valéry pour qui la « vie fiduciaire du monde » (de fides) est indispensable à toute société : « Toute la structure sociale est fondée sur la croyance ou sur la confiance (...). On … Continuer la lecture de Foi, rites et institutions de la religion industrielle

La magie épuisée de la science moderne

L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, est, au XVIIIème siècle, l’entreprise formidable qui réalisera le rassemblement de savants, de rédacteurs, de correspondants, d’autodidactes, qui collaborent avec enthousiasme, indépendamment de toute appartenance à des communautés religieuses, corporatistes ou sociales. Ils sont soudés par une foi commune en la … Continuer la lecture de La magie épuisée de la science moderne

La croyance enferme, la foi libère

La croyance n'adhère qu'à l'utile quand bien même plus personne ne la juge utile. Quand on se demande pourquoi tant de parents continuent à demander le baptême pour leur enfant, la réponse qu'on continue d'entendre : cela pourrait leur être utile un jour. C'est faute de clairvoyance qu'on juge les rites dépassés ; s'ils persistent … Continuer la lecture de La croyance enferme, la foi libère

Le chemin de l’intuition philosophique

Sans doute l'attitude de la pensée commune, telle qu'elle résulte de la structure des sens, de l'intelligence et du langage, est plus voisine de l'attitude de la science que de celle de la philosophie. Je n'entends pas seulement par là que les catégories générales de notre pensée sont celles mêmes de la science, que les … Continuer la lecture de Le chemin de l’intuition philosophique

Appel contre toute collaboration entre les savants et les militaires

La Grande guerre de 1939–1945 a été une saignée sans précédent dans l'histoire de l'humanité : on estime à environ 50 millions le nombre de victimes rien qu'en Europe. Depuis lors, la puissance de nos moyens de destruction (atomiques, chimiques, bactériologiques, sans compter l'arsenal classique) s'est multipliée par un facteur de l'ordre de plusieurs milliers, … Continuer la lecture de Appel contre toute collaboration entre les savants et les militaires

La science fondement de nos institutions publiques actuelles

Après le miracle (ou la bifurcation) de la science grecque, après celui de l’an mil en Occident avec l'affirmation progressive de la pensée rationnelle au sein de sphère politico-religieuse, un autre événement, tout aussi improbable, se produit au tournant des XVIème et XVIIème siècles. Le philosophe Dominique Janicaud qualifie ce lien d’opérateur de puissance qui … Continuer la lecture de La science fondement de nos institutions publiques actuelles

Explorer ses résonances intérieures

La structure fondamentales de la subjectivité qui prévaut jusqu'à l'époque de la modernité tardive trouve sa première expression caractéristique dans le sentimentalisme européen des dix-huitième et dix-neuvième siècles, tout particulièrement dans la littérature «sentimentaliste» dont les romans de Jean-Jacques Rousseau, le Voyage sentimental de Laurence Sterne, ou le Werther de Goethe sont les exemples les … Continuer la lecture de Explorer ses résonances intérieures

Critique de la « culture d’entreprise »

Les salariés doivent s'identifier à la culture de leur entreprise et manifester un haut degré d'intériorisation de sa « mission ». La séparation entre vie privée et vie professionnelle en vient à s'effacer, et c'est la personnalité tout entière qui est désormais en jeu dans l'évaluation des performances. Cette exposition totale n'est pas nécessairement à … Continuer la lecture de Critique de la « culture d’entreprise »

L’unité de la science

Qu’il observe les lois invariables de la physique ou les lois non moins régulières auxquelles sont assujetties les affaires humaines dans leur mutabilité apparente, il reconnaît une même conception, une même volonté. La science lui apparaît comme un système sacré, dont on doit craindre de séparer les diverses parties. Il ne divise que pour recomposer, … Continuer la lecture de L’unité de la science