La proposition de sens de Philométis

Je propose de regarder notre réalité avec  non seulement les yeux grands ouverts, qui nous conduisent à la rationalité par la clarté, mais aussi avec toutes les fibres de notre sensibilité corporelle qui nous ouvrent aux sensations multiples, et avec nos oreilles intérieures, celles qui écoutent notre psyché, notre âme qui échappe à la matérialité du monde. L’anthropologie corps-âme-esprit a perdu son sens pour la plupart d’entre nous. Pourtant, dans sa triade, elle nous donne l’unité de l’existence.

L’humain occidental, scindé, séparé et isolé, est travaillé par une soif immense d’unité. Unité au sein de sa personnalité d’abord, car l’individuation et le désir de devenir soi, lancés par la Modernité ne peuvent faire marche arrière. Mais l’aspiration à l’unité concerne aussi le collectif, plutôt les collectifs dont les géométries s’élargissent jusqu’à toute l’humanité, et même au-delà à tous les vivants et aux éléments de la nature.

Je souhaite proposer de regarder nos vies singulières et collectives dans ce mouvement où l’un et le multiple se maillent. Parmi les lieux collectifs qui sont potentiellement riches d’invention du je-et-nous-ensemble, l’entreprise en est un cardinal. La notion d’entreprise est à prendre dans un sens large, celui d’un groupe d’hommes et de femmes qui entreprennent ensemble pour fabriquer des choses matérielles ou immatérielles en vue d’améliorer la vie des humains. Les statuts juridiques des entreprises sont très variés.  Et il est important de voir que les limites de l’entreprise sont floues du fait de ses nombreuses parties prenantes. L’entreprise est poreuse, immergée dans la société, y participant par toutes ses relations. L’entreprise est alors non seulement un lieu économique, mais aussi social, sociétal et même politique, au sens de faire polis, c’est-à-dire cité, communauté ensemble. Cette inclination, encore peu aperçue, va prendre d’autant plus d’importance que les institutions publiques qui garantissaient le bien commun de notre société se délitent. Réussir, au sein de l’entreprise,  un alignement entre ce qu’elle demande de faire à ses salariés et leurs aspirations profondes, sera alors une source considérable d’énergie, de solidarité et de créativité.

Pour cheminer vers ces horizons nouveaux, je m’appuie tant sur mes expériences professionnelles, principalement dans les champs publics et universitaires, que sur une bonne connaissance des mondes associatif et de l’entreprise privée. Je mets ces expériences en résonance avec mon parcours scientifique et managérial, que j’ai complété et élargi par des réflexions  en philosophie, sociologie, et anthropologie, et que j’ai ouvert vers l’art, la poésie et la spiritualité. Il m’est apparu en effet très aidant d’embrasser les multiples champs de la connaissance pour aborder en confiance la métamorphose civilisationnelle dans laquelle nous sommes tous embarqués. Afin de ne pas être déboussolés par un monde ancien qui s’évanouit alors qu’il était confortable et qu’il fonctionnait bien il y a encore peu de temps, tournons-nous vers des sources nouvelles de vitalité, de joie et de création, sans craindre l’incertitude. Pour cela, il est important d’ouvrir largement notre regard en faisant appel à toutes les ressources et réalités qui nous constituent, c’est-à-dire à cette notion de corps-âme-esprit, toujours en devenir, qui nous fait cheminer vers l’unité.

Imprégnés de la grande tradition européenne, nourris des sagesses des civilisations, ouverts aux valeurs de solidarité dans la diversité, de construction conjointe des « je » et des « nous », nous pourrons, pour notre propre développement et celui de nos entreprises,  capter les énergies dynamiques qui viennent de l’avenir.

Olivier Frérot, Fondateur de Philométis, le 1er janvier 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s