Les premiers scintillements de lumière

« Rien de plus simple que de souhaiter quitter un endroit où tout va mal. Mais le chemin qui permettra de s’échapper n’est pas aussi facile à trouver, il faut d’abord le frayer. Pour celui qui cherche la voie à suivre, la plaine vaste, ouverte à toutes les directions, est aussi ardue que la montagne, qui semble d’abord barrer la route. De là que l’on s’égare, devenant victime d’un des états les plus insupportables qui soient, et de surcroit singulier : il se situe dans le prolongement du vouloir auquel manque, ou manque encore le pouvoir, dans le prolongement de la semence qui ne se jette jamais correctement dans la fleur. L’égaré se situe entre le souhait qui persiste et le chemin qui change ou se dérobe. Mais le danger auquel l’égarement expose l’errant, celui d’y laisser la vie, est aussi le tribut qu’il doit payer au Nouveau. Il y a toujours un tribut à payer pour débusquer le Nouveau de ses ténèbres, la marche entreprise en ce sens tourne résolument le dos au lit. Plus le monde des repères familiers s’estompe, et plus la zone de sécurité se réduit. Mais quelle importance prend alors le premier rai de lumière qui vous apaise à un degré jamais égalé. Le désert n’a pas réussi à vous engloutir ; ce que l’on n’avait encore jamais vu, ce qui suscitait la peur sur la fausse voie, procure une joie sans nuages sur le chemin correct ou rectifié. Dans ce domaine l’envie du butin et celle du miracle se sont toujours étrangement enchevêtrées ou enlacées. Dans le lointain la terre ressemble toujours à l’Inde ; hors des limites du cadre familier, elle surgit sous les traits du fantastique. La voile rompt les chaînes ancrées dans la terre ferme, et la haute mer devient navigable. Car il s’agit non seulement d’inventer, mais aussi de découvrir, et c’est un rêve extrêmement substantiel qui nous propulse au-devant de cette découverte. »

Ernst Bloch, texte issu de Principe Espérance, tome 2, 1959

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s