Hymne chrétien-taoïste pour louer les Trois Saints Pouvoirs

La liturgie chrétienne pour louer les Trois Saints Pouvoirs est un texte du VIIIème siècle dont le manuscrit a été découvert en 1900 dans une grotte de l’oasis de Dunhuang dans le Nord-Ouest de la Chine. Il a été recueilli par l’explorateur et sinologue Paul Pelliot. Il se trouve aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale.

Les différents manuscrits de Dunhuang révèlent l’extraordinaire vitalité d’un christianisme taoïste, qui s’est développé dans l’empire chinois  des Tang pendant deux siècles de la grande ouverture en 626 par le nouvel empereur Taizong à la grande persécution de 845. Cette histoire,  à peine connue, montre un métissage prodigieux entre le christianisme porté par l’Eglise de l’Est, dont le siège est en Perse, et la civilisation chinoise. Ce que les chrétiens taoïstes syriaques et chinois ont créé de leur rencontre, il y a près de 14 siècles, constitue une immense ressource pour la nouvelle rencontre des civilisations et des philosophies qui s’initie au XXIème siècle.

 

Hymne pour louer les Trois Saints Pouvoirs

 

Les cieux les plus hauts T’aiment.

La grande Terre ouvre ses paumes en paix.

Notre être le plus vrai est ancré dans Ta Pureté.

Tu es Allaha : Père compatissant des Trois.

 

Toute chose te loue, faisant retentir sa vraie note.

Tous les illuminés chantent tes louanges.

Tout être prend son refuge en Toi

Et la lumière de ta Sainte Compassion nous libère tous.

 

Au-delà de la connaissance, au-delà des mots,

Tu es la vérité, constante en tous temps.

Père compatissant, Fils rayonnant,

Pur Roi-Vent – trois en un.

 

Parmi les rois et les empereurs, Tu es suprême,

D’entre ceux que connaît le Monde, Tu es Seigneur de Toute Chose.

 

Tu vis en permanence dans la lumière,

La lumière qui pénètre toutes les sphères.

Pourtant tu n’as jamais été vu.

Aucun œil ne peut voir Ta Forme

Ni Ta Nature sans nuages.

 

Parmi les esprits, Toi seul es inchangé,

Faisant tout ce qui est bon, au-delà de toute attente.

La racine et l’essence – la chose elle-même !

Aujourd’hui, je médite sur Ta Compassion et Ta grâce.

Je me réjouis dans Ta Joie qui recouvre notre Terre,

Messie, Grand et Saint Fils de l’Honoré,

Si nombreux sont ceux qui sont sauvés de la Souffrance-

 

Suprême Roi, Volonté des Âges,

Agneau compatissant et joyeux

Qui aime tous ceux qui souffrent,

Sans peur tandis que tu te bats pour nous,

Libère-nous du karma de nos vies,

Ramène-nous à notre nature originelle,

Délivrés de tout danger.

 

Fils divin invité

A siéger à la droite du Père,

Cet autel dépasse tous les autres –

Grand Messie : entends nos prières,

Envoie Ton radeau de salut

Pour nous sauver des fleuves brûlants !

 

Grand Enseignant, je suis rempli du plus grand respect pour le Père.

Grand Enseignant, je suis plein d’une crainte respectueuse pour le Saint Seigneur,

Grand Enseignant, je suis sans voix devant le Roi du Dharma.

Grand Enseignant, je suis ébloui par l’Esprit illuminé –

Grand Enseignant, Toi qui fais tout pour nous sauver.

 

Tout regarde vers Toi, sans penser.

Arrose-nous de Ta Pluie guérisseuse !

 

Aide-nous à vaincre, donne vie à ce qui a fané.

Et baigne en nous les racines de la gentillesse.

Grand et Saint Unique Honoré du monde,

Messie, que nous aimons comme notre Père,

Mer infinie de Compassion

Et Pur Vent clair

Dont la clarté purifie grâce à la Loi

Qui va au-delà de toute grâce.

 

Hymne extrait du Sutra de la Religion de la Lumière de Da Qin pour louer les Trois Pouvoirs (le Père, le Messie/le Fils et le Saint-Esprit), provenant du livre « Les Evangiles de la route de la soie » de Martin Palmer, 2004, Editions Sully

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s