Quelques balises pour une pensée en chemin

« Quand est-ce, le présent ? », Rainer Maria Rilke, lettre à Lou Andreas-Salomé du 11 février 1922

« Le monde moderne tout entier est un monde qui ne pense qu’à ses vieux jours », Charles Péguy, Note conjointe sur M.Descartes

« Vanité infinie, infinie frivolité du monde moderne », Charles Péguy, Brunetière

« Qu’est-ce qui ainsi nous arrive ? C’est que nous sommes relevés de la loi », Alain Badiou, Saint-Paul, la fondation de l’universalisme

« N’entre jamais en politique : tu ne changeras rien mais la politique te changera », Maître Huang, rapporté par Fabienne Verdier, Passagère du silence

« Le monde meurt / et la forêt est pleine de craquements nouveaux », Benjamin Fondane,  Poèmes épars

« L’harmonie est unification d’éléments mélangés, consentement des desseins divisés », Philolaos, Fragment 10

« Toute pluralité participe à l’Un sous quelque mode », Proclus, Commentaire sur le Parménide

« Il y a et l’être, et le milieu, et le devenir, tous trois triplement, et qui sont nés avant le ciel », Platon, Le Timée

« En lui, il n’y a ni savoir ni puissance, et cependant, il est omniscience et omnipotence », Lie Tseu, Le vrai classique du vide parfait

« Dès qu’il y a deux, il y a transformation », Zhang Zai,  Zhengmeng

« Il n’y a pas de temps « pur », séparable de ce qui se fait être par le temps en faisant être le temps », Cornelius Castoriadis, L’institution imaginaire de la société

« Mon être est de n’être pas », Henri-Frédéric Amiel, Fragments d’un journal intime

« Être, c’est être en route », Gabriel Marcel, Homo viator

« Devenez passant », Evangile selon Thomas, 42

« Je n’existe qu’à m’advenir », Henri Maldiney, L’art, l’éclair de l’être

« Quand la sensation est à sa plénitude, elle s’harmonise avec l’être », Paul Cézanne in Cézanne de Joachim Gasquet

« Le Même requiert l’Être, le Divers établit la Relation », Edouard Glissant, Le discours antillais

« Le problème du mouvement reste le point central de toute pensée supérieure », Oswald Spengler, Le déclin de l’Occident

« La seule chose qui ne change pas, c’est que tout change tout le temps », Livre des Mutations (Yijing), hexagramme 32

« Tout ce qui est terminé cesse d’être un abri pour l’esprit », Max Frisch, Bin ou le voyage à Pékin

« Si tu es injuste, Calliclès, c’est parce que tu ignores la géométrie », Platon, Gorgias

« Si la pensée mathématique est défectueuse, où trouverons-nous la vérité et la certitude ? », David Hilbert, Conférence de 1925 « sur l’infini » à Münster

« Le rationalisme auquel j’adhère repose sur une confiance irrationnelle en l’attitude dictée par la raison », Karl Popper, Conjectures et réfutations

« Manipuler des abstractions, ce n’est pas la même chose que penser », Michel Blay, L’existence au risque de l’innovation

« Il n’est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à une égratignure à mon doigt », David Hume, Traité de la Nature humaine

« Les Modernes peuvent-ils devenir agnostiques en matière d’Economie ? », Bruno Latour, Enquête sur les modes d’existence

« On peut dire que le nombre des hommes qui pensent est infime. Qui pensent de la pensée », Charles Péguy, Un poète l’a dit

« La raison ne dissipe pas les monstres, mais elle clarifie l’expression », Yves Bonnefoy, L’Inachevable, Entretiens sur la poésie 1990-2010

« Une culture technique est impossible, car la technique est négation de la culture », Jacques Ellul, Ce que je crois

« Partout où quelque chose ne va pas, quelque chose est trop gros », Leopold Kohr, The Breakdown of Nations

« Au-dessous de l’État planétaire, les groupes ne vivraient pas en paix », Raymond Aron, Paix et guerre entre les nations

« La rationalité n’est peut-être qu’un cas rare », Michel Serres, Le passage du Nord-Ouest

« Deux et deux font quatre, messieurs, ce n’est plus la vie, c’est le début de la mort », Fiodor Dostoïevski, Les carnets du sous-sol

« Que m’importe l’universel si l’individu souffre », Vissarion Belinski

« Peuvent-ils encore conserver quelques espoirs, ceux qu’ont repoussés la science et la morale ? », Léon Chestov, La philosophie de la tragédie

« Ce n’est pas le réacteur qui a explosé à Tchernobyl, mais tout l’ancien système de valeurs », Alexandre Revalski, in La supplication de Svetlana Alexievitch

« L’espace logique traverse le réel sans le rencontrer », Henri Maldiney, ouvrir le rien, l’art nu

« Il compte le nombre des étoiles, et appelle chacune par son nom », Psaume 147, 4

« La moitié est plus que le tout », proverbe delphique

« L’esprit retarde sur la nature », Gilles Deleuze et Félix Guattari, Mille Plateaux

« La science est incompétente pour raisonner sur la création de la matière à partir de rien », James Clerk Maxwell, Molecules

« Le réel, c’est essentiellement la contradiction », Simone Weil, Cahier IX

« Dieu a dit une chose, et j’en ai entendu deux, car la puissance est à Dieu », Psaume 62,12

« La vie c’est la création », Claude Bernard, Introduction à l’Etude de la Médecine expérimentale

« La vie engendre la vie, il n’y aura pas de fin », Livre des Mutations (Yijing), Grand Commentaire

« Tout instant en tant qu’instant non encore extériorisé, se situe en l’an zéro du commencement du monde », Ernst Bloch, Le Principe Espérance

« Rien ne se perd, tout se crée », Pierre Teilhard de Chardin, L’énergie humaine

« La création n’est pas une compréhension, c’est un nouveau mystère », Clarisse Lispector, d’une vie à l’œuvre

« Le secret le mieux gardé du christianisme, c’est le matérialisme », Oleg Klimkov

« N’est-ce pas toujours l’évidence qui nous échappe le plus ? », Yves Bonnefoy, L’Arrière-pays 

« Le quotidien est parsemé de merveilles, écume aussi éblouissante que celle des écrivains ou des artistes », Michel de Certeau, L’invention du quotidien

« Si notre œil était plus aigu, nous verrions tout en mouvement », André Masson, Le plaisir de peindre

« La vie est sans pourquoi », Michel Henry, Incarnation

« L’homme ne naît pas en portant en lui le sens défini de sa vie », Cornélius Castoriadis, L’institution imaginaire de la société

« La vie est pure subjectivité, pure épreuve de soi, intériorité absolue », Pierre Gire, Penser l’expression religieuse

« Comment vivre sans inconnu devant soi ? », René Char, Le poème pulvérisé

« Là où manque la foi, la foi vient à manquer », le Laozi, 2

« Chaque jour, l’amour aime un peu plus ce qu’il aime », Franz Rosenzweig, L’étoile de la rédemption

« Ne suis-je pas roi ? Réveille-toi majesté fainéante ! Tu dors », William Shakespaere, Richard II

« Le réel, c’est toujours ce qu’on n’attendait pas et qui, sitôt paru, est depuis toujours déjà là», Henri Maldiney, L’art, l’éclair de l’être

« Le réel ne peut pas s’augmenter puisqu’il est dans l’illimité », André du Bouchet, entretien avec Elke de Rijcke

« La réalité est une signifiance insignifiable », Hugo von Hofmannstahl, Buch der Freunde

« Nous voyons, nous entendons, nous concevons le monde tout de travers », Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

« Je suis un nègre – mais naturellement je ne le sais pas, puisque je le suis », Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs

« La vérité c’est qu’il n’y a pas de vérité (y compris celle-ci) », Jacques Rouxel, co-créateur des Shadoks

« La vérité est l’éclat de la réalité », Simone Weil, L’Enracinement

« La vie est une faute d’orthographe dans le texte de la mort », Pierre Schneider, La voix vive

« L’Enigme sépare l’Infini de toute phénoménalité, de l’apparoir, de la thématisation, de l’essence », Emmanuel Levinas, Autrement qu’être.

« Ce qui est véritablement nouveau fait peur ou émerveille », Julio Cortazar, Cronopes et Fameux

« Je ne deviens qu’en tant que quelque chose arrive et il ne m’arrive quelque chose qu’en tant que je deviens », Erwin Strauss, Du sens des sens

« Sur terre, tout commence et rien ne finit » Léon Chestov, Sur la balance de Job

« L’amour n’a point d’âge, il est toujours naissant », Pascal, Pensées

« Il y a du moi dans l’autre et de l’autre dans le moi », Michel de Montaigne, Essais

« L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre », Antoine de Saint-Exupéry

« L’homme est à inventer chaque jour », Jean-Paul Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?

« Eprouver l’histoire des hommes dans son ensemble comme sa propre histoire », Friedrich Nietzsche, Le gai savoir

« Ne vous conformez pas au présent siècle, mais soyez transformés par le renouvellement de votre pensée », Saint-Paul, Epitre aux Romains, 12, 2

« La grandeur de l’homme consiste à pouvoir se rebeller contre la ou les autorités légitimes », Chantal Delsol, Quelques réflexions sur le Tribunal Pénal International

« L’idée que production et consommation puissent être décidées à partir des besoins est polititquement subversive », André Gorz, Ecologica

« Plus qu’un droit à l’erreur, la liberté réclame un droit à l’errance », Jean-Luc Marion, Prolégomènes à la charité

« Rien n’est contraire aux mystiques de la liberté comme les politiciens de la liberté », Charles Péguy, Note conjointe sur M.Descartes

« La pensée ne pense-t-elle point loyalement qu’à contre-pente ? », Pierre Clastres, La société contre l’Etat

« L’humanité n’avance qu’en se vouant aux problèmes qu’elle est incapable de résoudre », Marcel Gauchet, La démocratie contre elle-même

« Ne cherchons donc point d’assurance et de fermeté », Blaise Pascal, Pensées

« Je réclame pour tous le droit à l’opacité », Edouard Glissant, Introduction à une poétique du divers

« Un des fondements de la personne humaine est le droit au mystère », Pierre Bellanger, Les données personnelles : une question de souveraineté

« L’éclat des flammes vient des profondeurs de la nuit », André Malraux, Les voix du silence

« Le feu qui est au centre de la terre n’apparaît qu’au sommet des volcans », Henri Bergson, L’énergie spirituelle

« Si nous arrêtions de prier pour vous, les Blancs, vous n’existeriez plus », Pedro, chaman Kuna du Panama, parole rapportée par Charles Hervé-Gruyer

« Tout risquer, sans rien attendre », Maria Zambrano,  Apophtegmes

« Quand une chose va naître, comme tout change brusquement de sens », Julien Gracq, Le rivage des Syrtes

« Le langage est le principal document de l’histoire spirituelle de l’humanité », Roch Valin, Introduction de Langage et science du langage de Gustave Guillaume

« Dès qu’il y a nom, il y a délimitation ; dès qu’il y a forme, il y a finitude », Wang Bi, Commentaire au Laozi

« Le vide est l’ouvert dans lequel toutes choses sont entre elles », Henri Maldiney, Ouvir le rien, l’art nu

« Chaque mot fut un jour un poème », Ralph Aldo Emerson, Essays and Lectures

« Tout coule, tout flue dans le même sens, le monde et les mots », Bruno Latour, Enquête sur les modes d’existence

« neige   glace eau /  si vous êtes des mots, parlez. », André du Bouchet, Notes sur la traduction

« le feu la terre et l’eau / la raison les écarte », Zbigniew Herbert, Cordes de lumière

« Le corps est un mot que tu touches », Bernard Noël, Des formes d’elle

« J’entends à jamais le bruit de ma naissance », Michel Henry, Phénoménologie matérielle et langage

« C’est partout l’attente de la voix juste », Walt Whitman, Feuilles d’herbe

« La Poésie devrait faire partie des Droits de l’Homme », Plinio Prado, Le Principe d’Université

« Quant aux montages et aux eaux, tout en ayant substance, elles tendent vers l’esprit », Zong Bing, Introduction à la peinture de paysage

« Mon esprit était un, simplement, et c’est pourquoi les choses extérieures ne me sont pas apparues hostiles », Lie Tseu, Le vrai classique du vide parfait

« Sors de la sauvagerie, éloigne-toi de la bête, et suis la nature ! », Matsuo Bashô, Oi no kobumi

« Voyez le spectacle de la nature, écoutez la voix intérieure », Jean-Jacques Rousseau, Profession de foi du Vicaire savoyard

« Aimer la nature, c’est éminemment aimer l’homme », Henry David Thoreau, Journal

« Nous sommes debout devant le monde dans un rapport d’embrassement », Maurice Merleau-Ponty, Le visible et l’invisible

« Le temps sensoriel engendre l’espace neuronal », Michael Merzenich

« L’ancienneté de l’empathie dans l’évolution m’inspire un immense optimisme », Franz de Waal, L’âge de l’empathie

« L’amour de la démocratie est encore l’amour de la frugalité », Montesquieu, De l’esprit des lois

« La nation ne sera pas illustre, mais elle sera heureuse », Jean-Jacques Rousseau, Projet de constitution pour la Corse

« Viens dans l’Ouvert, ami ! », Friedrich Hölderlin, Ode à Landauer

« Continuez ! Continuez ! Tout est en avant ! », Florin Callerand, épitaphe

« La nuit est avancée, le jour est tout proche », Saint-Paul, Epitre aux Romains, 13, 12

« Tout le monde se doit merci », Henri Maldiney, parole recueillie de sa bouche

« Toute écoute repose sur le non-savoir. Et toute véritable présence sur un renoncement à la toute-puissance », Marie Balmary, La fragilité, faiblesse ou richesse ?

« C’est donc quand je ne suis plus rien, que je deviens vraiment un homme », Sophocle, Œdipe à Colone

« A présent, tout ce que je sache, c’est que je ne suis pas anéantie », Katherine Mansfield, Collected letters

« Toute âme est un nœud rythmique – une mélodie qu’il s’agit de renouer », Stéphane Mallarmé, Divagations

« Une nouvelle vérité, quand elle apparaît au grand jour, est toujours laide et repoussante, comme un nouveau-né », Léon Chestov, Philosophie de la tragédie 

« Aujourd’hui, il y a d’autres enjeux que ce point d’honneur mis par les philosophes à être rigoureux », Günther Anders, L’Obsolescence de l’homme

« Un homme qui a quelque chose de nouveau à dire ne peut être d’abord écouté que de ceux qui l’aiment », Simone Weil, L’Enracinement

« L’audace a besoin de talent, de force et d’armes pour entrer en lutte », Léon Chestov, Philosophie de la tragédie 

« L’essayiste solitaire lance ses œuvres comme aux dés; tant pis s’il n’écrit pas Phèdre, il aura au moins vécu, c’est-à-dire tenté », Michel Serres, Rameaux

 

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s