Penser une société ouverte et vive

« Ton livre m’a réconcilié avec une partie de moi-même. »

Stéphane Soyez

Nos institutions publiques à bout de souffle

« Merci à Olivier Frerot d’attirer notre regard sur les dimensions émergentes au coeur de notre société dans son ouvrage Nos institutions publiques à bout de souffle. »

Nathalie P.G.