Contribuer à l’émergence d’une société neuve et vive
Vers une civilisation de la vie

J’ai lu vos livres. Ils ont été révélateurs de liens entre qui je suis, ce que je ressens, ma profession.

Loin des messages paniquants des médias que je m’infligeais , vos livres me rassurent, ils sont une bulle positive et d’espoir : les fins ne sont que changements. Certes, des changements, aussi grands que nous vivons, peuvent perturber mais utiles pour un avenir meilleur.

Dans Contribuer à l’émergence d’une société neuve et vive, j’ai trouvé pertinent d’y lire un point de vue historique des transformations humaines (Bien commun, métissage, …) pour mieux cerner où nous allons. J’ai retrouvé beaucoup d’éléments qui me parlaient : le collectif, l’altérité, l’individuation, … Ces éléments qui me semblaient naturels mais pas compris de tous.

Dans Vers une civilisation de la Vie, je me suis également beaucoup retrouvée dans mon activité professionnelle, mes valeurs, mon mode de vie. Je vous remercie pour les nouvelles références, les émergences et collectifs qui m’étaient inconnus et chez qui je vais pouvoir me rapprocher, m’instruire toujours plus, m’inspirer, et pourquoi pas collaborer.

Vos livres m’ont donné beaucoup de réponses. Ils m’ont aussi fait comprendre un dernier « stress » que je ressens parfois mais que je ne pouvais expliquer : celui de se sentir entre deux mondes, deux civilisations. Entre la Modernité et la nouvelle civilisation.

Toutes ces réponses, apprentissages et révélations ont donné encore plus de sens dans ce que je faisais, dans qui je suis en tant qu’être, puisque j’ai mieux compris ce que nous vivons actuellement. Vos écrits me poussent à emprunter cette voie encore plus, à laisser la Modernité petit à petit, collaborer toujours plus pour accompagner des équipes, des groupes à se transformer.

Maintenant j’ai moins peur du futur. Je vis ce changement présent et je sais que l’avenir peut nous réserver de belles choses. Je ne me demande moins ce que je deviendrais à 30ans, ni dans quel monde mes enfants vivront. Finalement, je trouve cela beau de participer à la fin d’une civilisation pour l’émergence d’une autre. J’ai aujourd’hui confiance en ma génération, aux suivantes, en tous les acteurs qui se mettent en action pour créer la nouvelle civilisation, en la vie en générale.

Maylis

Maylis

Solidarités émergentes – Institutions en germe

« Un ouvrage que je recommande chaleureusement. »

Julien Tardif