Penser une société ouverte et vive

Vue panoramique très riche sur l’homme animal social (animal politique d’après Aristote) tiraillé entre sa dimension individuelle et sa dimension collective.

Jean-Louis Masson

Penser une société ouverte et vive

« C’est très clair et tu nous donnes en quelques mots ce qu’il faut aller approfondir en se plongeant dans tes livres. »

Julien Custot