Penser une société ouverte et vive

Vue panoramique très riche sur l’homme animal social (animal politique d’après Aristote) tiraillé entre sa dimension individuelle et sa dimension collective.

Jean-Louis Masson

Penser une société ouverte et vive

« Je suis très touchée de lire ce titre de livre, dont on a tant besoin ! »

Françoise Keller